Tout l’amour de Papa. Pour toi Gueyô!

Tout l’amour de Papa. Pour toi Gueyô!

13 octobre 2018 14 Par Atome

Donc c’est ça l’AMOUR? Donc en fait c’est ça!

Je suis agréablement étonné je l’avoue. Je croyais connaitre ce que c’est l’amour.

Depuis ta naissance j’ai l’impression de j’avais jamais aimé. J’avais jamais atteint ce niveau en tout cas. Je réalise à quel point l’Homme est riche car je le suis en amour, riche de t’avoir mis au monde. Ta mère et moi t’avons fait dans l’amour de cupidon, mais aussi dans l’amour Divin. Oui DIEU NOUS FAIT L’AMOUR. Comment ne pas lui dire MERCI pour ses grâces? tu en es la plus merveilleuse qu’il m’ai faite car me voilà Papa. Le 12 octobre 2017 lorsque je t’ai pris dans mes bras, je n’en revenais toujours pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me rappelle comment on t’attendait. On s’embrouillait alors que tu n’étais encore qu’un embryon. Déjà curieux j’étais de voir à quoi va ressembler mon bambiño. Ces 09 mois ont été longs. Longs de  suspense, angoissant et bon. Je voyais les centimètres de son ventre augmenter et tes coups de pieds me faisaient palpiter. La joie de ça! La pression, le mystère qui suscitait les devinettes. Tu as fait de moi un futuriste car je dessine désormais l’avenir. J’aime ce nouveau métier d’architecte que tu m’affectes. Je suis en santé, tu es mon docteur. Tu es le boss, je suis ton bosseur.

La mère de Gueyo

Grace à toi, je vis ce changement que toute personne qui donne la vie vit. Mes yeux s’ouvrent et je réalise à quel point Dieu nous aime. Je t’ai appelé Gueyô, car j’ai su que tu es venu faire de grandes choses, Gueyô veut dire “Fais-le”. Tu es le fils de “Lobe”, le fils de Dieu qui m’a offert le privilège d’être ton guide. Tu es un symbole, un mélange, un brassage, tu es “des cultures”, Bamiléké, Sawa, tu es Camerounais, Africain, tu es un enfant du monde, un “Enfant de GOD”. J’apprend à te vivre, à te lire, te connaître, te comprendre et à te laisser m’apprendre. Je suis fier d’être sur le chemin de ton “GOD PLAN”.

De 0 à 7 mois

Depuis tes premiers cris, je sens ta force. Chaque jour je la sens et je te vois prendre forme. Te voilà à un an déjà. Un an durant lequel je t’ai vu te transformer, devenir ce mini-moi. Tes dents de lait , tes premiers gestes, tes premiers pas, ton premier tour chez le coiffeur. Tes petites mains et tes petits pieds qui prennent plus de proportion. Ton passage du laitage au sevrage. Et ton visage qui est le témoin de la chimie de la vie. Qui va nier que les mêmes gènes produisent les mêmes allèles? Je vois en toi beaucoup de mes caractères héréditaires. Tu me réitères!  Ta voix plus belle que toutes mes musiques, quand tu souris je vibre, quand tu pleures je suis mélancolique. Et quand tu dis tes mots de bébé, j’ai l’impression d’écouter des belles punchlines. Olala! Mon fils, tu es ma STAR, un selfie avec toi et je suis au SKY. J’immortalise chaque moment possible, ce sera ma façon de te montrer mon amour est Méga, peu importe ce que ça peut faire en termes de Gigas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

GUEYÔ!  Tu es le fils d’un orphelin, la vie ne nous donnes pas tout, tu ne connaîtras pas tes grands parents bantous. Mais saches que tu es la suite d’un arbre généalogique.  Mais qu’il est génial Elohim! J’étais gêné à l’origine mais tant que j’aurai le souffle de vie, tu sauras qui es ton géniteur, c’est papa qui le dit. Et ma plus grande prière c’est que si jamais tu manques de tout un jour, que tu ne manques jamais de ta mère. J’ai vécu sans la mienne et je ne veux pas que tu passes par là. Si un jour tu lis ce texte, rassures-moi que tu lui feras toujours et toujours honneur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai vécu dans le besoin mais je ferai l’effort pour combler le tien. Avec toi j’oublie que ce monde est rude et fade, ça fait du bien. Tu m’amènes l’amour, la vertu, la tolérance, j’ai envie d’être meilleur. Fermer les yeux  et penser à toi, ça me donne du courage,  de la force, ça augmente ma lueur. Dieu a doublé ma force, diminué mes peines, il m’a donné des ailes et du zèle. Mon amour pour toi est si sucré, amère est le miel.

Rien que pour toi, j’ai envie de vivre, de ne rien rater, d’assumer mes responsabilités. Je veux être ton ami, ton allié, t’accompagner, et t’aider à franchir tous les paliers. Je ne sais pas d’où tu viens, mais la vérité c’est que tu es né dans le monde où règne plus de mal que bien. Les Hommes sont tous imparfaits dans leurs actes, mais je veux me battre pour que tu sois le moins imparfait possible. C’est un fardeau que je suis fier de porter. Je te vois déjà comme un Homme mon bébé. Comptes sur moi dans les situations difficiles, pour ton bonheur, je vais plaider.

Aujourd’hui je regardes devant. Je suis un père de mon époque, donc tu seras forcément un fils de ton époque. Ça c’est la société, mais la loi de Dieu et les lois de la vie n’ont pas d’époque. J’ai tellement de foi en demain, je suis déjà avec toi en chair car tu m’as dans ta peau, je suis là en présence et si tu ne me vois plus je serai là par le canal de l’esprit.

Mais laissons les mots, il ne seront jamais assez pour décrire mon Ya Mo. Allons vivre car l’avenir s’appelle Gueyô.  Comme une prophétie, je scelle ton sort dans un très grand bonheur piégé, que ton Karma soit allégé. Et  que satan et ses démons éloignent de toi les perches du péché.

Merci pour tout ce que tu apportes dans ma vie. Depuis ta venue au monde je grandis. Comme si en arrivant c’est une boussole que tu m’as brandie.

Joyeux anniversaire mon fils, que ce texte soit pour toi un classique, relis-le et souviens toi que je l’ai avec l’amour qui m’anime.

Ce diaporama nécessite JavaScript.